SCHRANKENFELS
Hahneck et Burgthalschloss
Situation
Commune de Soultzbach-les-Bains, canton de Munster, arrondissement de Colmar, Haut-Rhin. Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges.

SCHRANKENFELS



Accès
De Colmar, prendre la route départementale 417 en direction de Munster, rejoindre Soultzbach-les-Bains. Prendre la route départementale 43 puis 40 en direction d'Osenbach. Peut avant le col, prendre le chemin forestier (circulation interdite) en direction de "Borne Jaune". De là un chemin flêché "rectangle jaune" vous mêne en une demi heure à Schrankenfels, Hahneck et Burgthalschloss.
La promenade (pour les plus courageux) peut se prolonger jusqu'au sommet du Staufen ou quelques vestiges médiévaux et première guerre mondiale restent visibles.
Carte Michelin 315 - Pli H 8
Carte départementale IGN D68-90 - Pli E7
Carte Club Vosgien "Hohneck-Petit Ballon-Trois Epis" - Pli G 11

Bref historique
Le château apparaît pour la première fois dans les textes en 1241, à l'occasion d'une donation faite au monastère bénédictin de Wasserfels, l'avoué de ces lieux est un certain Thierry de Schrankenfels. Un autre membre de cette famille réapparaît, en 1261, aux cotés de l'abbé Gérard de Munster lorsque ce dernier proteste contre la construction du proche château de Schwartzenbourg sur des terres appartenant à l'abbaye de Munster.
Fief de l'évêché de Strasbourg, Schrankenfels sera inféodé aux sires de Hattstatt.
Ayant perdu ses fonctions militaires du fait de la présence de Hahneck et de Burgthalschloss, le château semble avoir été abondonné dès le 15ème siècle. 
A l'extinction des Hattstatt, les ruines et les droits afférents passeront aux nobles de Schauenbourg.
Depuis quelques années Schrankenfels fait l'objet de soins attentifs, la ruine semble être sauvée.

Visite
Le plan de Schrankenfels obéit aux mêmes impératifs que nombre de châteaux forts de montagne : un donjon pentagonnal orienté du côté de l'attaque, les logis étant construits en enfilade derrière lui.
L'entrée originelle se trouve à la base du donjon et comporte un encadrement en plein cintre. L'excroissance du donjon se combine avec le tracé courde de la courtine pour réaliser un double flanquement assurant la défense de la porte. Une double archère est établie dans les parties hautes du donjon et de la courtine. Elles sont considérées comme les plus anciennes fentes de tir répertoriées dans les châteaux alsaciens et préfigurent les archères à niche dont les premières apparaissent à Schwartzenbourg et Ortenbourg.
Le mauvais état de Schrankenfels rend difficile une reconstitution des logis.
Schrankenfels présente toutes les caractéristiques d'un petit château de montagne du 13ème siècle, on peut admettre que sa construction cïncide avec la date de sa première mention : 1241.



                          

BURGTHALSCHLOSS

Sur la partie centrale de la crête, au Nord Ouest de Schrankenfels.
L'histoire du château est totalement inconnue.  Seules les données architecturales permettent de supposer que son édification se place à la fin du 13ème siècle. Située entre Schrankenfels et Hahneck peut de vestiges restent visibles : la base d'une tour protégée par deux fossés.


HAHNECK

Le château a été probablement édifié au cours du 13ème siècle sur des terres appartenant à la proche abbaye bénédictine de Munster. Sa construction semble liée à la construction de Schrankenfels (démembrement ou partage des biens ?).
Sa première mention date de 1422, il est alors aux mains des Gundolsheim, vassaux des sires de Hattstatt.
Hahneck est vraissemblablement en ruine dès le début du 17ème siècle.
En dépit de sa mauvaise conservation la ruine permet encore de reconnaître un plan rectangulaire. Le donjon occupait l'angle Sud-Est et fait face aux deux autres châteaux.







 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site