HAGUENECK
Hageneck
Situation
Commune de Wettolsheim, canton de Wintzenheim, arrondissement de Colmar, Haut-Rhin.


Accès
De Colmar prendre la route départementale 417 en direction de Wintzenheim. A Wintzenheim, rejoindre Wettolsheim. Parc à voitures près de la mairie. Un chemin balisé Croix Bleue mène au château en une trentaire de minutes.
Par sécurité le château est actuellement fermé à la visite, des travaux y seront entrepris à partir de septembre 2010.
Carte Michelin 315 - Pli I 8
Carte départementale IGN D67-90 - Pli D7

Bref historique
Elevé, semble t-il, entre 1220 et 1230, Hagueneck est mentionné, dans les textes, pour la première fois en 1263, date à laquelle Burkhard de Hagueneck, vassal de l'évèque de Strasbourg, détenait le village de Wettolsheim.
Au début du 16ème siècle, le château passe aux nobles de Laubgassen. Lors d'un conflit armé entre cette famille et les nobles de Hattstatt, alliés aux Huss, la place subi un siège, est pris et incendié.
Reconstruit peut après, le château passe entre les mains de différents propriétaires.
Hagueneck réapparaît dans le courant du 17ème siècle, il est dès lors incorporé, en 1674, aux possessions des Chevaliers de Saint-Jean.

Visite
De plan quasi rectangulaire, Hagueneck s'étage sur trois niveaux : le donjon, le palais, les communs et les dépendances.
On arrive à la ruine par sa voie d'accès d'origine aménagée dans l'assise granitique, à noter les ornières creusées dans la roche.
En quelques pas on parvient au pied de la forteresse.
La chemise principale délimite un espace comprenant le donjon, le palais et une petite cour. On pénètre à l'intérieur de ce volume par une porte en plein cintre. Le palais est amménagé du côté droit. Plusieures fentes d'éclairage sont présentes au niveau le plus bas.
Le niveau supérieur est la partie la plus riche et sert d'habitation au seigneur. Il est éclairé par cinq fenêtres à niches et banquettes. Les restes d'une cheminée sont encore visibles.
Le donjon quadrangulaire a la particularité d'être inclus dans le mur principal. Sa partie basse est pleine. En partie haute est aménagée une porte, un étroit couloir aboutit à une escalier hélicoïdal que mène à la plate-forme sommitale.

                 




 
Créé avec Créer un site
Créer un site