HOHNACK
Petit-Hohnack, Honnach, Hohenack
Situation
Commune de Labaroche, canton de Lapoutroie, arrondissement de Ribeauvillé, Haut-Rhin. Parc naturel régional des Ballons des Vosges.



Accès
A partir de Colmar, prendre la direction d'Ingersheim, puis Nidermorschwihr et Trois Epis. Par la route départementale 11VI, en direction du collet du Linge, après Obschel, rejoindre la colonie de vacances du Hohnack, parc à voitures. Un sentier balisé croix jaune mène en dix minutes à la ruine (très forte montée).
Carte Michelin 315 - Pli H8
Carte départementale IGN D68-90 - Pli D7
Carte de randonnée Club Vosgien : Hohneck, Petit-Ballon, Trois Epis - Pli C11

Bref historique
Le château du Hohnack fut construit, vers 1162, par les puissants comtes d'Eguisheim. La même année, une famille vassale des comtes, porte le nom du château.
En 1251, après la disparition de la lignée comtale, la forteresse passe, par héritage, aux comtes de Ferrette.
Dès 1279, les sires de Ribeaupierre mettent y le siège et s'en emparent par la force. La justice rendra le château aux Ferrette.
En 1288, après un nouveau siège, les Ribeaupierre s'y réinstallent et y resteront comme vassaux des Ferrette.
En 1325, sous Henri de Ribeaupierre, la chapelle est consacrée à la vierge Marie.
Au cours des siècles, Hohnack sera régulièrement remanié.
En 1635, les troupes françaises de Manicamp, gouverneur militaire de Colmar, s'en emparent. La forteresse sera démantelée vers 1655
.
 

Dessin de Christophe Carmona
christophecarmona.com

Visite
Par un sentier qui fait le tour de la place, le visiteur pourra découvrir les restes de l'enceinte primitive. Les pierre à bossages portent sur les rangées basses de belles marques de tâcherons.
Le plan de Hohnack obéit aux techniques de construction en usage au 12ème siècle. Il s'agit d'une grande enceinte qui enserre une cour intérieure. Au centre se dresse le donjoun carré. Il est élevé en belles pierres à bossages, typiques du 12ème siècle. Le donjon et la chemise représentent les seules parties primitives (romanes) de la place.
Au cours des siècles, le long des murs, des bastions ronds et carrés sont apparus.
La porte d'entrée fut aussi modifiée avec la création d'une doucle entrée précédée d'une barbacane.
Une tour bastionnée abritait la chapelle castrale.
Après le passage de la porte, défendue par un fossé, on débouche dans la cour. A gauche s'élevait la logis seigneurial. A la base d'un départ d'escalier à vis, on découvre un linteau aux armes des Ribeaupierre
 

            
  Diaporama :



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site