OCHSENSTEIN

Situation
Commune de Reinhardsmunster, canton de Marmoutier, arrondissement de Saverne, Bas-Rhin.


Accès
A partir de Saverne, prendre la route du Haut-Barr (circuit des châteaux), dans une épingle, aller tout droit jusqu'à la maison forestière "Haberacker", parc à voitures à proximité. Un sentier balisé "restangle rouge" mène, en une quinzaine de minutes à la ruine.
Carte Michelin 315 - Pli H 4
Carte départementale IGN - Pli G 5

Bref historique
C'est sur le territoire de la "Marche d'Aquilée" qu'est construit Ochsenstein. La première mention d'une famille d'Ochsenstein remonte à 1187.
Au début du 13ème siècle, la famille Ochsenstein s'agrandissant, l'emprise du château est étendue. En 1217, un partage d'Ochsenstein est effectué entre les deux frères : Otton et Burckhardt d'Ochsenstein.
En 1284, Otton d'Ochsenstein est landvogt d'Alsace (bailli provincial).
A la suite de divers partages, la place est occupé par les Wasselnheim, alliés du duc de Lorraine et donc rebelles au landvogt Otton. Ce dernier assiège son château et le démantèle afin du punir son vassal.
Reconstruit, Ochsenstein est occupé par les milices de la ville de Strasbourg, le grand château sera démantelé.
En 1382, la ville va prendre d'assaut la forteresse, le petit château est endommagé. Il sera relevé.
En 1485, la famille d'Ochsenstein étant éteinte, la place passe aux mains des comtes de Deux-Ponts-Bitche. Cette lignée rénove entièrement la forteresse au milieu du 16ème siècle.
En 1559, un incendie accidentel ravage Ochsenstein qui ne sera plus relevé. Les suédois, en 1632, en achèvent la destruction.

Visite
Ochsenstein occupe trois rochers sur le Schlossberg, à 580 mètres d'altitude.
Le petit château
Un rocher en grès forme le soubassement du château. Une échelle permet d'accéder à un couloir creusé dans le rocher. Ce dernier débouche sur la plateforme sommitale égalisée ou se dressait un corps de logis.
Au sud, l'enceinte devait enclore le second rocher portant probablement le donjon. L'accès (qui n'existe plus) est entièrement taillé dans le rocher.
Un fossé le sépare le petit Ochsenstein du grand Ochsenstein.
Le grand château
Au delà du fossé le visiteur pénètre dans l'enceinte du grand château.
Sur la droite éxistait un corps de logis dont quelques restes subsistent. Plusieurs bâtiments, dont une très belle tour ronde, ouverte à la gorge, contrôlaient le côté et le chemin d'accès à la place. Au sud de cette basse cour subsiste un pan de mur d'un logis avec une latrine. L'accès actuel et direct se fait par ce côté ci.
Pour gagner le sommet de la barre rocheuse, le visiteur emprunte un escalier érigé par le CLub Vosgien à la fin du 19ème siècle.
Au sommet les logis s'ordonnaient au nord avec une tour à la pointe du roche. Au sud, après avoir longé les communs, le visiteur débouche sur un bâtiment imposant dont subsiste la citerne (avec puisard) et tout en haut une salle polygonale qui conserve des départs de voûte gothiques.





Diaporama :


Château d'Ochsenstein




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site