FLECKENSTEIN
Situation
Commune et canton de Lembach, arrondissement de Wissembourg, Bas-Rhin. 
Parc Régional Naturel des Vosges du Nord.


Accès
Depuis Lembach, suivre la route départementale 3, puis, à l'étang du Fleckenstein, la route départementale 925, suivre en direction du Gimbelhof, parc à voitures. Entrée payante.
Peut se coupler avec la visite des châteaux de Loewenstein, Hohenbourg et Wegelnbourg (Palatinat). Très beau circuit pédestre d'une dizaine de kilomètres.
Carte Michelin n° 315 - Pli K 2
Carte départemental IGN D67 - Pli C 8
Carte IGN 3814 ET - Pli B4


Afficher Fleckenstein sur une carte plus grande 
 
 
Bref historique
La première mention du Fleckenstein se situe pour certains en 1129, pour d'autres à 1174. Les Fleckenstein étaient des ministériels au service des empereurs Hohenstaufen. A l'extinction des Hohenstaufen la famille consolidera  sa seigneurie, elle deviendra la plus riche famille de Basse-Alsace.
Au cours de querelles de "voisinage" les Fleckenstein capturent l'évêque de Spire qu'ils enferment dans leur château.
Rodolphe de Habsbourg, poussé par les états alsaciens, leur déclare la guerre et vient mettre le siège au château en 1276.
En 1315, Henri de Fleckenstein entre en conflit avec la ville de Strasbourg. Ces derniers lui infligent de lourdes pertes mais ne réussissent pas à occuper le château
En 1407 et 1441, deux campagnes de restauration ont lieu.
A partir du 14° siècle, les comtes palatins étendent leur emprise sur le nord de l'Alsace. Lhabile politique des Fleckenstein est couronnée, en 1467, par leur promotion au rang de Barons d'Empire.
En 1543, le chapelain du château dessert la paroisse protestante de Lembach
Vers 1680, le château est détruit par les troupes françaises.
Entre 1998 et 2002 d'importants travaux de restauration furent entrepris.


Dessin de Christophe Carmona
christophecarmona.com

Visite

 

A l'arrivée, la base de deux tours rondes attire notre attention. La barbacane est composée de deux porches, d'un passage d'entrée et d'une porterie permettant de défendre l'entrée. Cette barbacane était surmontée d'un bâtiment de plusieurs étages.
A l'entrée de la cour on retrouve les fondations de l'ancien corps de garde. Devant nous se dresse l'imposante masse du Fleckenstein. Un rocher isolé à été tranformé en tour de guet, à l'intérieur, un escalier creusé dans le grès, donne accès à la plate forme sommitale.
Après le passage d'une seconde barbacane on arrive devant la porte principale, puis, après un passage couvert, une nouvelle porte nous mène vers un réduit qui abritait une roue de levage et le puit creusé dans le roc. Plus haut nous arrivons devant la cage d'escalier édifiée dans une belle tour carrée.

    
      

A l'opposé un escalier mène dans une belle pièce spacieuse qui abritait la chapelle. Au dessus une seconde salle est creusée dans le rocher.
Pour gagner la plate forme sommitale, nous avons deux possibilités : l'escalier dans la tour ou un autre creusé dans l'épaisseur du rocher.



Après être passé dans deux autres salles, nous débouchons sur la plate forme. Les vestiges y sont rares. A l'extrémité, le logis seigneuriel  (belle fenêtre à meneaux et banquettes) montre encore que deux étages délimitaient cet espace.


Site internet : www.fleckenstein.fr

Diaporama


 






 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site